Cinéphile m'était conté ...

Cinéphile m'était conté ...

Cette sacrée vérité (Les deux vies de Sofia)

Les amateurs de grand romanesque doivent se jeter toutes affaires cessantes sur Les deux vies de Sofia du Brésilien Ronaldo Wrobel : ils ne seront pas déçus et en auront pour leur argent. Voire plus qu'ils n'escomptaient car l'intrigue n'a pas peur de l'invraisemblable avec deux de ses personnages principaux qui approchent doucement de leur 100ème anniversaire. Entre l'Allemagne nazie, notamment avant la deuxième guerre mondiale, et Rio, en 2013, les péripéties se succèdent sur un rythme échevelé, oscillant entre le drame et le baroque, avec un soupçon d'humour. Mais au fond, ce sont la mémoire, la transmission et la vérité qui sont les vrais sujets d'un livre qui porte le titre de La romance inachevée de Sofia Stern en portugais. La quête de vérité, donc, qui est le souci premier du narrateur du livre, petit-fils de Sonia, qui a bien du mal à démêler le vrai du faux dans les souvenirs et les dires flottants de sa grand-mère. Le roman est facile à lire, avec son style clair et sans affèteries, dans un tempo de thriller qui ménage le suspense jusqu'au bout avec un twist final que les plus malins auront peut-être suspecté à l'avance. Mais en définitive, ladite Sonia conserve beaucoup de son mystère et c'est très bien ainsi.

 

 

L'auteur :

 

Ronaldo Wrobel est né en 1968 à Rio. Il a publié plusieurs romans dont Traduire Hannah.

 



05/06/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres